Appel contre le Sommet de l’Élevage

NON AU SOMMET DE L’ÉLEVAGE !
L’HEURE DE LA TRANSITION EST VENUE

Click here for English version

Je signe l’appel

Chaque année, des dizaines de milliards d’animaux sont tués dans les abattoirs ; la forêt amazonienne et son écosystème riche s’envolent en fumée, les sols et les eaux sont pollués, pendant que le climat se dérègle… notre système agricole basé sur l’élevage est violent et est le principal responsable de l’état désastreux de notre planète.

Pourtant, c’est en toute tranquillité que les acteurs de cette industrie délétère vont se réunir à Clermont-Ferrand du 4 au 6 octobre lors du Sommet de l’Élevage pour continuer à développer et perpétuer ce modèle dépassé et néfaste. Près de 88 000 visiteurs sont attendus à cet événement international pour mettre en avant les innovations techniques, faire des concours d’animaux, passer des contrats d’affaire… alors que cette activité est la cause de violences multiples, locales comme globales, individuelles comme collectives :

  • Violences envers les milliards d’animaux asservis, séquestrés dans des conditions honteuses et massacrés à la chaîne ;
  • Violence environnementale et climatique : l’élevage est responsable de 80% de la destruction de la forêt Amazonienne et émet plus de gaz à effet de serre que tous les transports réunis ;
  • Violences psychologiques et physiques envers les ouvrières et les ouvriers qui travaillent dans les abattoirs dans des conditions inhumaines ;
  • Violence économique envers les éleveuses et les éleveurs qui subissent la course au productivisme des industries et qui ne retirent plus de profit de cette activité ;
  • Violence sanitaire envers les consommateurs victimes de la propagande agro-alimentaire : obésité, diabètes, maladies cardiovasculaires, cancers… sont en grande partie dûs à la consommation excessive de viande et de produits laitiers.

Il est inacceptable au XXIe siècle de laisser encore des entreprises spéculer sur l’asservissement des autres espèces, sur l’état de notre planète, sur notre santé. Les sommets et salons tels que le Sommet de l’élevage sont une indécence, une atteinte à notre dignité comme à celle des animaux qui vivent un enfer pour enrichir les multinationales.

Sortir de l’élevage est une urgence vitale pour nos sociétés. Nous demandons à ce que le Sommet de l’élevage soit remplacé par un Sommet de la transition vers une agriculture 100% végétale, écologique et locale, qui propose des solutions pour accompagner les éleveurs et les travailleurs du milieu vers une reconversion.

L’élevage repose sur la domination, et la domination est une injustice et une violence. Pour une société de paix, juste, soutenable et non-violente, abolissons l’élevage !

Ils nous soutiennent :

Ils nous soutiennent

Je signe l’appel